Grand admirateur de mère Nature c'est tout naturellement vers elle que je me suis tourné au départ, principalement pour les fleurs et les insectes.

 

Je me suis ensuite intéressé aux animaux sauvages puis à l'humain.

 

J'aime photographier et partager avec l'humain malgré toutes les déconvenues que cela peut apporter.

 

Je suis totalement libre de choisir qui je photographie et qui je ne photographie pas.

 

Je n'ai pas de critère précis sur ce sujet, la décision se fait sur le moment. 

 

La Nature restant un élément clé pour me ressourcer, faire le point et me retrouver, je ne pourrais pas choisir entre l'humain et la Nature, ces deux activités sont complémentaires pour moi.

 

Pour moi, le but final est avant tout que je me fasse plaisir au travers de mes clichés et s'ils touchent certaines personnes en transmettant des émotions, ce n'est que du bonus. 

 

 

Stéphane